Formation

EES organise votre formation

Certificat d’aptitude au montage d’échafaudages
Le décret de septembre 2004 (n°2004-924) ainsi que la recommandation* 408 de la CNAMTS (Comité Technique National des Industries du Bâtiment et des travaux publics) régissent les obligations dans le domaine de l’échafaudage. Cela se traduit par une formation fortement conseillée pour les échafaudages roulants, lors des phases de montage et réception. En outre, ces équipements sont soumis à une vérification périodique obligatoire. C’est pourquoi EES vous propose un plan de formation au montage et vérification.

Conduite en sécurité / montage

Quoi ? Qui ? Quand ?
Vérification de l’aptitude médicale à la conduite, et examens complémentaires si besoin Médecin du travail Tous les ans
Formation à la conduite ou au montage et complément de formation en cas d’échec au test Formateur Formation initiale. Réactualiser la formation si nécessaire
Évaluation de l’aptitude à la conduite ou au montage en sécurité à l’aide de fiches d’évaluation Testeur Au moins tous les 5 ou 10 ans, selon le type d’engins
Établissement du certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES) Organisme testeur Après le contrôle des connaissances et du savoir-faire
Information sur les lieux de travail et sur les instructions à respecter ; compléments d’information si nouveaux risques ou nouvelles situations de travail Chef d’entreprise Avant de confier un nouveau travail à un conducteur apte médicalement et titulaire d’un CACES, et de lui délivrer l’autorisation de conduite
Délivrance de l’autorisation de conduite ou de montage Chef d’entreprise Avant de confier la conduite d’un engin à un conducteur titulaire d’un CACES
Après avoir fait vérifier son aptitude médicale
Après l’avoir informé sur les lieux et les instructions à respecter
Présentation de l’autorisation de conduite ou de montage Conducteur En cas de demande ou de contrôle

La conduite des plates-formes élévatrices

Il y a obligation de détenir une autorisation pour la conduite des plates-formes élévatrices, (cette autorisation n’est obligatoire que pour les chariots élévateurs). Sont habilités à fournir cette autorisation le chef d’établissement, quelqu’un de compétent, ou un organisme extérieur dont le chef d’établissement sera tenu pour responsable et devra prouver des aptitudes de celui-ci. Le CACES est l’un des moyens d’accès à l’autorisation de conduite parmi d’autres, il dispense le chef d’entreprise de faire lui même l’évaluation.

Attention !

Les testeurs (organisme de formation) n’acceptent personnes non-aptes médicalement. La perte de l’aptitude médicale entraîne la perte du CACES.

Nos objectifs
Savoir monter, réceptionner, utiliser et démonter en sécurité les échafaudages roulants de l’entreprise.

Vous
Personnels de l’entreprise utilisant exclusivement des échafaudages roulants.

Nos contraintes
Absence de contre-indication médicale aux travaux en hauteur.

Notre méthode
· Alternance d’exposés et de retours d’expérience.
· Mises en situation pratique pour l’utilisation des échafaudages.

Itinéraire pédagogique

1. Les textes applicables
· La réglementation (Code du travail et textes d’application)
· Les recommandations de la CNAM
· Les Normes
· Les documents de sécurité.

2. Les accidents
· Les statistiques d’accidents liés aux échafaudages La responsabilité en cas d’accident
· La conduite à tenir en cas de situation dangereuse.

3. Technologie des échafaudages roulants
· Définitions et terminologies
· Différents types Éléments constitutifs.

Titre manquant ?

1. Montage et démontage
· La notice technique d’instructions de montage et de démontage du fabricant
· La vérification de l’état du matériel
· L’analyse de l’environnement
· Mise en sécurité du site (signalisation et protection) L’ossature et les stabilisateurs éventuels
· Le plancher
· Les garde-corps
· Les accès
· Le plancher
· Les roulettes
· Les lests éventuels
· Les amarrages en utilisation extérieure
· Les moyens de levage et d’approvisionnement
(élingage et treuillage des charges)
· Mesures de sécurité en cas de variations météorologiques préjudiciables à la sécurité Vérification de la conformité aux dispositions prévues par le fabricant.

2. Les efforts de structure admissibles
· Qualité des amarrages
· Descentes de charges et appuis
· Charges admissibles sur planchers
· Notion de flexion, flambement, porte-à-faux, ruine Utilisation de l’échafaudage
· Accès et circulation en sécurité
· Respect des limites de charges
· Maintien en sécurité de l’échafaudage
· Prise en compte de la co-activité
· Déplacement de l’échafaudage.

Modalités
La durée, le coût de la formation et les dates sont précisés sur le devis.

1A Elévation verticale, translation admise en position repliée uniquement
2A Elévation multidirectionelle, translation admise en position repliée uniquement
1B Elévation verticale, sur porteur motorisé conduit par ailleurs. Translation admise en position de travail avec commande de translation sur porteur.
2B Elévation multidirectionelle sur porteur motorisé conduit par ailleurs. Translation admise en position de travail avec commande de translation
1C Elévation verticale sur porteur motorisé. Translation en position de travail avec commandes de translation sur plateforme de travail
2C Elévation multidirectionelle sur porteur motorisé. Translation admise en position de travail avec commande de translation sur plateforme